ARCAA

MOQUETTES & ACARIENS : LA MOQUETTE EST INNOCENTE

Quels sont les facteurs favorisant la colonisation de l’habitat par les acariens ?

Quels sont les degrés d’infestations des différents supports au domicile ?

Quelles sont les recommandations pour limiter les allergènes d’acariens dans l’habitat ?

Toutes les réponses à vos questions dans le référentiel court
A télécharger ici

 


LA DEMARCHE DE PREVENTION SANTE DE L’ARCAA, SOUTENUE PAR L’UFTM POUR MODIFIER LES COMPORTEMENTS DES USAGERS,DONNE UN NOUVEAU SOUFFLE A LA MOQUETTE !
A télécharger ici


Combattre les acariens et les allergies: la réponse de l’ARCAA


MOQUETTE & ACARIENS : LA VERITE VALIDEE PAR L’ARCAA (Association de Recherche Clinique en Allergologie et Asthmologie)

Les revêtements de sol textiles ont trop longtemps été jugés à tort d’être responsables de certaines allergies. On sait maintenant avec certitude que les allergies ne sont pas directement liées à la présence de moquette. Par conséquent, retirer la moquette ne soignera pas une personne sensible à la poussière et aux allergènes d’acariens, puisque le vrai coupable est ailleurs… Dans la literie, la niche écologique des acariens. En effet, la synthèse bibliographique des experts de l’ARCAA menée sur l’écologie des acariens de la poussière de maison, a permis de préciser les principales données suivantes quant à l’usage de la moquette :

LA PRÉSENCE D’ACARIENS EST LIÉE À LA LITERIE, QUI EST LA NICHE ÉCOLOGIQUE DES ACARIENS LA MOQUETTE N’EST PAS LE RÉSERVOIR PRINCIPAL D’ALLERGÈNES * LA MOQUETTE N’EST PAS UN MILIEU FAVORABLE POUR LA PROLIFÉRATION DES ACARIENS.

Il y a 10 fois plus d’acariens dans les matelas que dans la moquette. Les taux de poussière en suspension dans une pièce équipée de moquette peuvent être jusqu’à 50% inférieurs au taux d’empoussièrement d’une pièce équipée d’un sol dur.(La moquette retenant naturellement la poussière en suspension dans ses fibres, et s’éliminant au passage de l’aspirateur).
Les acariens ne peuvent pas vivre ni se développer dans la moquette. La moquette n’est pas le réservoir principal d’acariens ou d’allergènes d’acariens. Dans l’Union Européenne, 1 personne sur 4 est allergique, et les allergies progressent depuis 40 ans. Mais leur origine n’est aucunement liée à la présence de moquette, c’est un fait établi.

En CONCLUSION, il n’y a pas de lien avéré entre les moquettes et les allergies.

*L’expérience suédoise a démontré que la moquette était innocente.Les allergies ont triplé sur 20 ans (entre 1975 et 1995), alors que les moquettes ont été remplacées par des sols durs dans 70% des chambres à coucher.


A télécharger ici A télécharger ici A télécharger ici


CONFERENCE DE PRESSE LE 28 JANVIER 2016 à 9h30